Fukushima : pas de poursuite criminelle contre les dirigeants de Tepco

Le parquet de Tokyo a décidé de ne pas donner suite à une plainte d’habitants de la préfecture de Fukushima qui voulaient poursuivre pour négligence devant la justice criminelle les dirigeants de Tepco, l’entreprise qui gère la centrale accidentée, et le gouvernement japonais de l’époque.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.