Pesticides : l’eau potable faiblement exposée, selon l’Anses

Une étude scientifique publiée le 5 septembre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) montre que l’eau du robinet, qui représente entre un quart et un tiers de la quantité totale d’aliments consommés quotidiennement par la population française, contribue en moyenne à moins de 5% de l’exposition alimentaire aux pesticides, sauf pour huit substances (atrazine, simazine, oxadixyl, propoxur, benalaxyl, métolachlore, diuron, hexaflumuron).

Source : Localtis info (lien)

Cette entrée a été publiée dans Eau. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.