Les polluants coupent le Golfe de Fos en deux

Hydrocarbures vers Fos-sur-Mer, mercure vers Port-de-Bouc : c’est le résultat d’une étude menée par l’Institut écocitoyen sur les congres, des poissons situés au sommet de la chaîne alimentaire.

Source : La Provence éd. Martigues-Istres - p. 3

Cette entrée a été publiée dans Eau. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.