Pesticides: l’étiquetage défaillant des fabricants part en cassation

C’est un arrêt politiquement délicat et potentiellement dangereux pour les finances de l’Etat qu’a décidé d’attaquer le fonds d’indemnisation des victimes.

Source : Journal de l'environnement (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.