Fukushima: la crise s’internationalise

Alors que la pollution radioactive du Pacifique continue, Tokyo s’apprête à investir 3 milliards d’euros dans la décontamination de Fukushima. En attendant, la Chine s’énerve et les partenaires du Japon aimeraient bien lui vendre leur aide technique.

Source : Journal de l'environnement (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.