L’arme anti-frelons des apiculteurs approuvée par l’Anses

L’Agence nationale de sécurité sanitaire estime que le dioxyde de soufre est « efficace » et présente un impact faible sur l’environnement.

Source : Sciences et avenir (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.