Fukushima : le mystère des réservoirs d’eau radioactive « percés »

Plus d’un millier de réservoirs de divers types émanant de plusieurs fabricants sont assemblés dans des zones déblayées autour de la centrale, dont 350 du même modèle que celui qui a fui. Ces derniers sont fournis par la petite entreprise Tokyo Kizai Kogyo, a fini par confirmer à l’AFP un porte-parole de Tepco. Interrogée auparavant par l’agence, Tokyo Kizai Kogyo, dont le nom n’est officiellement pas cité, avait pour sa part refusé de répondre, invoquant « des clauses de confidentialité avec Tepco et les sociétés parties-prenantes ».

Source : Sciences et avenir (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.