Climat : de plus en plus de territoires exposés au risque incendie

C’est une situation pour le moins paradoxale, après le printemps pourri qu’a connu la France. Plutôt épargné cette année par les feux de forêt, avec un petit millier d’hectares consumés depuis le 1 er janvier contre 63.000 hectares en 2003, véritable année noire, l’Hexagone est de plus en plus inflammable. Sous l’effet du réchauffement climatique, qui influe sur le couvert végétal, les territoires exposés aux incendies s’étendent, avertit une étude de l’Institut français de sécurité civile (Ifrasec).

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Feu de forêt. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.