Un vaste plan national de gestion des risques d’inondations

Au lendemain de la tempête Xynthia, 8500 Plan de Prévention du Risque étaient en vigueur en France dont 85% concernaient le risque inondation. Mais il était apparu qu’un certain nombre de communes, notamment sur le littoral, n’avaient pas adopté ce document destiné à maîtriser l’urbanisme dans les zones dangereuses, en interdisant des constructions, ou en imposant des mesures de protection. Dans le cadre d’un plan d’action lancé sur six ans (2011-2016), 303 villes avaient été retenues comme prioritaires pour se doter de ce plan. Une liste qui englobe aussi 68 communes du littoral ayant déjà un PPR qui devaient le réviser pour durcir les règles. Depuis, 50 maires ont voté leur plan et 220 autres ont lancé les procédures.

Source : Le Figaro (lien)

Cette entrée a été publiée dans Inondation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.