Sites sensibles : les failles

Après la polémique sur la base sous-marine de Brest, l’occupation du Tricastin repose la question de la sécurité.

Source : La Provence éd. Etang - p. 2

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.