Il y a dix ans, la canicule tuait 15 000 personnes

Le tragique scénario de l’été 2003 peut-il se reproduire ? Les responsables azuréens se veulent rassurants. De cette catastrophe sanitaire, ils pensent avoir tiré toutes les leçons ou presque…

Source : Nice Matin - p. 2

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.