Un bar hautement radioactif pêché au large de Fukushima

Un bar pêché au large de la ville de Hitachi, dans la préfecture d’Ibaraki, à quelques dizaines de kilomètres de Fukushima, présente une quantité de césium radioactif mesurée à plus de 1 000 becquerels par kilogramme, alors que la limite pour les aliments a été fixée à 100 becquerels par kilogramme. Un niveau de radioactivité jusqu’à présent inédit pour un poisson de cette espèce, dix fois supérieur à la limite autorisée au Japon.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.