Être parés au pire des incendies

Environ 300 sapeurs-pompiers, de tout le département, ont participé, jeudi, à une grande manœuvre feux de forêt, au plus proche des conditions réelles. Un incendie fictif qui a débuté dans le secteur vitrollais pour mourir aux Pennes-Mirabeau.

Source : La Provence éd. Etang - p. 3

Cette entrée a été publiée dans Feu de forêt. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.