Nucléaire : EDF doit améliorer la sûreté de l’entreposage des vieux combustibles

L’ASN vient de préciser à EDF ses exigences en termes de sûreté, pour valider le prolongement de la durée de vie des vieilles centrales nucléaires du pays, au-delà de 40 ans. Si le gendarme français du nucléaire juge la démarche proposée par l’exploitant historique « globalement satisfaisante », les experts demandent à EDF de renforcer la sécurité liée à l’entreposage des combustibles usés et plus de garanties sur la « tenue mécanique » des cuves.

Source : Enviro2b (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.