Une étude de la pollution de l’air en Méditerranée pour mieux prévoir son climat

Le bassin méditerranéen est l’une des régions les plus exposées au changement climatique et sa vulnérabilité pourrait être aggravée par la pollution atmosphérique, d’où le lancement cet été du projet ChArMex, une campagne internationale de mesures pour affiner les prévisions.

Source : France 3 (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.