Une étude fait un lien entre autisme et pollution atmosphérique

Des femmes exposées durant leur grossesse à des niveaux de pollution de l’air élevés pourraient voir leur risque de donner naissance à un enfant autiste doubler par rapport à celles vivant dans des endroits mieux protégés. C’est ce qu’indique ce mardi une étude américaine menée par les chercheurs de la faculté de santé publique de l’Université de  Harvard (HSPH), à Boston dans le Massachusetts.

Source : TF1 (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.