Nouvelle directive concernant la sûreté nucléaire

La proposition renforce les dispositions de la directive existante. Elle établit des objectifs en matière de sûreté pour l’ensemble de l’Union européenne ; met en place un système européen d’examen par les pairs des installations nucléaires ; améliore la transparence sur les questions relatives à la sûreté nucléaire ; renforce le rôle et l’indépendance des autorités de réglementation nationales ; impose de procéder à des examens de sûreté spécifiques des centrales nucléaires anciennes dont la durée de vie pourrait être prolongée ; améliore la préparation des interventions d’urgence sur site, par exemple en fixant des orientations strictes pour la gestion des accidents et en mettant en place des centres de crise qui doivent pouvoir résister aux radiations, aux tremblements de terre et aux inondations.

Source : Commission européenne (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.