Avignon subit les caprices du Rhône

Dans la nuit de samedi à dimanche, la cote du fleuve a grimpé beaucoup plus vite que prévu, atteignant 5.2 mètres et causant quelques frayeurs. Au final, plus de peur que de mal, même si deux barges incontrôlables ont provoqué des dégâts.

Source : La provence ed. Arles p. 15

Cette entrée a été publiée dans Inondation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.