Le gendarme du nucléaire épingle la place portuaire

L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) note défavorablement l’absence de progrès réalisés par les acteurs du Grand port maritime de Marseille (GPMM) malgré une action de sensibilisation organisée en 2011.

Source : La Provence ed. Etang p. 12

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.