Risques industriels sous contrôles dans les quatre sites Seveso

Après la fuite de mercaptan survenue au mois de janvier à l’usine Lubrizol à Rouen, la ministre de l’Écologie Delphine Batho a décidé de mettre en œuvre un plan de mobilisation pour la prévention des risques technologiques. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, quatre établissements sont classés Seveso : Géosel et Géométhane à Manosque, Sanofi à Sisteron et Arkema à Château-Arnoux-Saint-Auban. Seule la commune de Sisteron possède un PPRT prescrit le 28 août 2009, approuvé le 28 décembre 2011 et prorogé le 2 février 2012. Les trois autres plans ont été prescrits par arrêté préfectoral et doivent désormais être soumis à consultation publique.

Source : Le Dauphiné libéré (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.