Géosel : plus de 20 millions d’euros investis pour la sécurisation du site

Le 1er mai 2010 à Manosque, la rupture d’une canalisation à Géosel provoquait la fuite de 400mètre3 de naphta, un gaz très volatil faisant peser un risque d’explosion. l’entreprise a engagé beaucoup de travaux à la suite de cet incident.

Source : Le dauphiné Libéré

Cette entrée a été publiée dans Risque technologique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.