Manosque : Un incendie ravage la Thomassine

Un scénario catastrophe, qui n’est pas sans rappeler la réalité de 2005, écrit par l’équipe « Environnement » de la DLVA dans le cadre du plan communal de sauvegarde. Mercredi matin, tout le monde était sur le pont. Les locaux de la police municipale ont été réquisitionnés pour installer un poste de commandement afin de superviser les actions logistiques, de reconnaissance, de soutien et de communication. Le maire, directeur des opérations de sauvegarde, joue son rôle à la perfection, en tapant du point et soulignant les dysfonctionnements. La protection de la population étant sa mission première, ce type d’exercice est une nécessité pour être prêt en cas de situation de crise.

Source : La Provence (lien)

Cette entrée a été publiée dans Feu de forêt. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.