La pollution est stable mais dure plus longtemps : Mesure de la qualité de l’air

Début d’année difficile pour les Charentais souffrant de maladies respiratoires. Depuis le début de l’année, le département a connu plusieurs épisodes de pollution atmosphérique par les particules PM10 (dont le diamètre est inférieur à 10 µm, micromètre, NDLR). Les niveaux de pollution n’ont pas augmenté mais un épisode a duré plus longtemps que l’an dernier.

Source : Sud Ouest (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.