Accident nucléaire : la BA 125 teste sa réactivité

La base aérienne d’Istres s’est entrainé face à un feu sur un mirage 2000-N ce mardi. Cet exercice avait pour but d’entrainer, contrôler les reflexes et renforcer les automatismes des 5000 personnes travaillant sur la base si un accident d’une telle ampleur survient.

Source : La Provence ed. Istres p.6

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.