Saint-Auban : Le destin de Kem One se joue à Lyon

Huit mois après la cession du pôle vinylique au groupe Klesch, la société Kem One a accumulé les dettes jusqu’à se trouver aujourd’hui en cessation de paiement. Un comité central d’établissement extraordinaire doit se tenir ce lundi à Lyon.

Source : Le Dauphiné libéré (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.