La pollution dans les cuisines serait responsable de 4 millions de morts prématurées à travers le monde

Selon une étude publiée par la revue médicale The Lancet en décembre 2012 sous la direction de Stephen Lim, près de 4 millions de morts prématurées peuvent être attribuées au chauffage.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.