Martigues : De la fumée de torche à Naphtachimie

L’incendie sur un compresseur de l’unité du vapocraqueur avait conduit à l’arrêt total de l’usine, le 22 décembre dernier. Après de nombreuses réparations sur les machines, le site reprend une activité partielle.

Source : Maritima (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.