Activités pétrolières et gazières en mer : le financement pour réparer les dégâts

Avant de pouvoir obtenir leur permis de forage, les entreprises de pétrole et de gaz seraient tenues, par la directive, de soumettre des rapports sur les dangers majeurs et des plans d’intervention d’urgence, ainsi que de prouver leur capacité de réparer tout dommage causé à l’environnement.

Source : Actualités news environnement (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.