AZF, le temps des questions…

Après la publication en août dernier par la revue Préventique d’une expertise remettant en cause la thèse officielle de l’accident chimique, Hubert Seillan revient sur la bombe médiatique qu’il a lancée et les suites qu’il compte donner.

Source : Préventica (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.