La loi sur les antennes relais de téléphonie enterrée

Ce texte, qui voulait limiter les risques sanitaires liés à l’exposition aux appareils sans fil en imposant un principe de précaution, devait être examiné par l’Assemblée nationale début février. Or, il a été renvoyé en commission des lois économiques, une procédure qui équivaut à un abandon.

Source : Var matin (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.