L’arrêt forcé de Naphta met à mal des sous-traitants

Chez Naphta, les circonstances de l’incendie du 22 décembre dernier ne sont toujours pas éclaircies et l’activité ne devrait pas reprendre avant la fin du mois.

Source : La Provence éd. Martigues - p. 4

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.