Incident chimique à Rouen : l’activité de Lubrizol reprend

Le traitement de la cuve de mercaptan à l’usine chimique Lubrizol, un gaz qui a empuanti il y une semaine jusqu’à la région parisienne et le sud de l’Angleterre, « se termine progressivement » et « le redémarrage partiel et ciblé des activités » de Lubrizol a été autorisé.

Source : Le nouvel observateur (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.