Iter, entre espoirs et réalité

L’inauguration du siège d’Iter Organization a eu jeudi matin à Cadarache. Le projet de recherche sur la fusion nucléaire, aux indéniables retombées économiques, souffre pourtant du désaveu nucléaire post-Fukushima.

Source : La Provence (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.