Alerte aux microparticules

Les Bouches-du-Rhône ont connu la semaine dernière un nouvel épisode de pollution de l’air. Cette fois, ce n’est pas l’ozone qui est en cause mais les microparticules provoquées par les activités industrielles, le trafic routier et le brûlage des déchets verts. Ce sont les pôles urbains et industriels qui sont les plus touchés : Marseille, Aix et Marignane.

Source : 20 minutes (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.