Un rapport de l’OCDE pointe du doigt les déficiences du port de Marseille

109 millions de tonnes transitaient par Marseille-Fos en 1974 et 88 millions en 2011. Même s’il conserve sa place de plus grand port français, sa part de marché est passée de 3,1% en 2001 à 2,4% en 2010. S’agissant du trafic de conteneurs, Marseille-Fos s’est laissé dépassé par les ports de l’ouest de la Méditerranée.

Source : Econnostrum (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.