La colère des riverains de la mède

Plutôt que de mettre la main à la poche, les habitants souhaiteraient que l’industriel investisse davantage dans la réduction des risques. Comme, par exemple, en déplaçant ou en diminuant la charge de sphères de stockage potentiellement dangereuses.

Source : 20 minutes (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.