Rio Tinto veut se séparer de plus de 150 postes en France

Affecté par le ralentissement économique en Chine, Rio Tinto veut réduire ses coûts. Après avoir annoncé cette année la suppression de 220 emplois aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Islande, c’est au tour de la France de pâtir de cette politique.

Source : La Tribune (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.