Les pompiers, des bédouins dans le désert médical

Le nombre de sapeurs-pompiers volontaires s’est stabilisé en 2011 pour la première fois, selon l’enquête annuelle des Sdis présentée par l’ADF le 14 novembre. Dans un contexte d’augmentation du secours à personne, une plus grande sollicitation conduirait à leur « professionnalisation », met en garde l’enquête. Les présidents de Sdis s’inquiètent par ailleurs des conséquences des déserts médicaux sur leur action.

Source : Localtis info (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque naturel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.