A Gardanne, la centrale verte d’E.ON en manque de bois

Le projet du groupe allemand pourrait être remis en question, faute d’une filière bois-énergie structurée localement. La préfecture se mobilise.

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Energie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.